Super Mario Odyssey : un jeu très attendu

Annoncé officiellement dans le salon de jeux vidéo E3, Super Mario Odyssey est un jeu vidéo de plates-formes en développement sur Nintendo Switch par Nintendo EPD Tokyo. Les studios prévoient sa sortie le 27 octobre 2017.

Généralités sur le jeu très attendu

Quelques images d’avant-goût sont dévoilées le 20 octobre 2016 durant une présentation des fonctionnalités de la Nintendo Switch, mais le jeu est par la suite confirmé le 13 janvier 2017 pendant la présentation en direct de la console. Avec Super Mario Odyssey, le studio de développement a préféré retourner aux origines de la série en 3D, notamment Super Mario 64 et Super Mario Sunshine.

Le petit plombier vêtu de salopette sera encore de retour vers la fin de cette année. Super Mario Odyssey est sa première aventure solo sur la nouvelle console de Nintendo, et le troisième titre Mario à voir le jour cette année, outre Mario Kart 8 Deluxe et Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle. Il s’agit de l’un des jeux les plus attendus par les amateurs de la console Switch.

L’aventure se déroule sur deux niveaux très sympas dont l’un est le Sand Kingdom, un désert mexicain, et Metro Kindgom, où se situe New Donk City, faisant référence à New York. Dans ce nouvel épisode de Mario, les niveaux linéaires des deux Super Mario Galaxy ne sont plus au rendez-vous, et le jeu propose plus de liberté dans des mondes ouverts. Le plombier va effectuer un grand périple en 3D dans l’univers géant en se servant des nouvelles capacités tout à fait étonnantes. L’objectif principal, c’est de récupérer des lunes pour ressourcer le vaisseau dénommée l’Odyssée, et de venir en aide à la Princesse Peach qui a encore été séquestrée par Bowser.

Système du jeu Super Mario Odyssey

Super Mario Odyssey tournera à 60 FPS suite à la présentation de quelques démonstrations de gameplay durant l’E3. Dans la majeure partie, ce jeu a emprunté bon nombre de mouvements issus de Super Mario 64 comme le triple-saut, le saut en longueur, le saut mural, le lancer de chapeau, le saut de chapeau ou chapimorphose ainsi que d’autres. Côté nouveauté, il permet d’utiliser « Cappy », la casquette de Mario pour attaquer les ennemis, la plateforme ou également de prendre le contrôle de certains adversaires et autres éléments du jeu. Pour la première fois aussi, le contrôle de Cappy peut se faire en mode coopération c’est-à-dire qu’un deuxième joueur a l’opportunité de le faire.

La jauge de santé qui était déjà présente dans la plupart des jeux de la même collection, depuis l’apparition de Super Mario 64, va reprendre son poste. Il est aussi possible de changer la tenue de Mario.

Les niveaux du jeu sont des mondes ouverts, profitant d’une certaine similarité à ceux déjà utilisés dans Super Mario 64 et Super Mario Sunshine. Cependant, quelques parties sont inspirées d’endroits réels, notamment la ville de New Donk City.

Tous les éléments techniques sont les fruits d’un grand travail surtout sur les graphismes, les lumières, les ombres, les changements de couleurs ainsi que les textures en général, un progrès technique très remarquable pour un jeu Mario.

test-Super-Mario-Odyssey